Au secours de ma chère soeur - Victoria Hoppe

Mon blogue

Au secours de ma chère soeur

Au secours de ma chère soeur - Victoria Hoppe

En début de semaine, j’ai promis à ma sœur Erika de venir l’aider demain, vendredi soir, avec son nouveau programme de garderie. Elle a sa propre garderie depuis 5 ans. Cela fonctionne vraiment bien, et je suis fière d’elle, car elle le mérite grandement. Elle a aménagé sa maison pour la garderie, et elle est super bonne avec les enfants, elle a ça dans le sang. Ma mère était comme ça aussi d’ailleurs, elle attirait les enfants comme du miel attire les abeilles. Erika est calme, douce, patiente et énergique, en plus, elle est infirmière de formation donc les parents se sentent encore plus sécurisés avec elle. Par contre, tout ce qui touche à l’informatique, ce n’est pas sa tasse de thé, et là, elle a un problème avec son logiciel et m’a demandé de l’aider. Probablement que le problème est mineur et sera réglé rapidement. Mais voilà, Francis, un ami, vient de m’inviter à souper pour demain soir et évidemment, je dois lui donner une réponse rapidement. J’ai vraiment envie de sortir avec Francis en tête à tête, et depuis longtemps même. Par contre, je ne veux pas faire faux bond à ma sœur non plus. Je sais que samedi matin, elle part pour Québec et ne reviendra que dimanche. Je me suis donc retrouvé devant un dilemme. Donc, je me suis résigné à refuser l’offre de mon ami. En appelant Erika, pour lui demander à quelle heure je pouvais venir demain, elle semblait mal à l’aise, quand je lui ai demandé la raison, elle affirmait que tout allait au début, et finalement, elle m’a demandé si on pouvait remettre ça à dimanche soir, car elle avait la chance de pouvoir partir avec un ami demain soir au lieu de samedi matin. Mine de rien, j’ai fait la fille compréhensive en espérant que Francis n’aurait pas eu le temps de faire d’autres plans ! Heureusement que non… P.S. j’ai passé une super soirée, et en plus, Francis, en plus de travailler dans le domaine du financement privé, est programmeur informatique, et il va m’accompagner chez ma sœur dimanche, au cas où je n’y arriverais pas toute seule !