Un service à domicile défaillant - Victoria Hoppe

Mon blogue

Un service à domicile défaillant

Un service à domicile défaillant - Victoria Hoppe

J'aime bien quand les commerces offrent le service à domicile, comme un magasin de porte et fenetre Boucherville, qui a livré ma commande chez moi elle-même. Je n'ai pas tellement de force corporelle, je suis plutôt artistique, alors quand ils me l'ont offert, j'ai accepté tout de suite les frais de port et de manutention. Je n'avais aucun problème avec ça.

Par contre, il faut que je dise que certaines compagnies qui font la livraison, ne sont tellement fiables. Parfois, on se fait avoir ; j'imagine que le fait que les contrats soient signés à distance, fait en sorte qu'ils aient un certain contrôle, et j'ai vu quelques cas où le consommateur est devenu la victime d'une fraude. Ici, je ne parle pas seulement du type de compagnie qui prend l'argent de pauvres gens innocents, et ensuite, disparaissent dans la brume. Des fois, ce qui arrive, c'est que ces entreprises cherchent à tout prix à charger plus cher que ce que le client aurait payé s'il avait été dans un magasin physique pour faire son achat, ou encore apporte des modifications au contrat, qui fait en sorte que le prêt pour payer le bien, soit mis au plus haut taux d'intérêt possible. Cette dernière situation en est une que j'ai réellement vécue, et je dois dire que je n'ai pas du tout aimé me faire avoir de la sorte.

J'avais commandé un ordinateur portable, il y a quelques années, d'une compagnie qui vendent par internet. Dans le formulaire que je devais remplir pour faire la demande de prêt, j'ai clairement indiqué que je voulais payer le plus rapidement possible pour avoir moins d'intérêts apportés à ma facture. Croyant que tout serait correct, j'ai finalisé officiellement ma commande en remettant le numéro de mon compte bancaire pour faire les prélèvements.

Quelle ne fût pas ma surprise quand j'ai remarqué que les paiements étaient beaucoup plus petits que ce qui était entendu auparavant. Lorsque j'ai appelé la compagnie de crédit, le représentant du service à la clientèle qui m'aidait m'a avoué que le temps de paiement pour remettre la somme totale avait été modifié d’un an et demi à quatre ans. Quand le choc avait finalement passé, j'ai exigé que ce soit remis comme c'était avant. La réponse qui m'est revenue est que c'était trop tard, je ne pouvais plus apporter de modifications. Pas besoin de dire que je ne vais plus jamais faire affaire avec cette compagnie.