Une journée au zoo - Victoria Hoppe

Mon blogue

Une journée au zoo

Une journée au zoo - Victoria Hoppe

J’avais organisé pour ma famille et moi, deux journées au zoo de Granby. Je n’étais plus allée dans ce genre d’établissement depuis mon enfance. Je souhaitais que mes deux filles et mon petit garçon découvrent le monde fascinant des animaux. Nous habitions en ville, à ce moment-là, et nous avions rarement le temps d’aller dans ce genre d’endroit. J’étais vraiment enthousiaste à l’idée de partager ce moment avec eux. Mon mari était ravi, lui aussi. C’était une de ses remarques qui m’avait donné cette idée. Un soir, alors que nous regardions un documentaire animalier avec les enfants, il leur demanda s’ils avaient déjà vu un de ces animaux d’Afrique vivant. Comme ce n’était le cas pour aucun d’eux, je leur proposais immédiatement une sortie pour aller dans un parc dont j’avais vu la publicité dans mon magazine hebdomadaire préféré. Un code de réduction accompagnait la réclame.

Après avoir pris un rendez-vous pour soigner mes varices au laser, car cette technique m’avait été recommandée par une de mes amies, je réservais nos entrées avec une nuit dans un hôtel. Je pris la formule avec le repas et le déjeuner compris, ainsi qu’une séance dans un hammam et un soin pour le visage. Je souhaitais profiter de ce moment pour me détendre. Quand nous sommes arrivés, nous avons passé notre journée dans le zoo où nous avons découvert une faune qui venait de tous les continents, puis nous sommes arrivés pour manger au restaurant. Mes soins en institut étaient prévus pour le lendemain. Heureusement, car ma fatigue était telle, que je n’aurais pas pu profiter de ce moment de détente. Après un bon déjeuner, j’allais au hammam. J’en ressortis détendue et prête pour le massage du visage avec une huile antirides que j’avais demandé.

J’étais si bien, que je m’endormis dans mon lit. Je ne m’éveillais que parce que mon jeune fils me secouait. Il était presque midi, et nous devions nous restaurer avant de continuer notre visite du parc animalier. C’était lui le plus enthousiaste, car son jeune âge le conduisait à voir tout avec émerveillement. Ses sœurs étaient surtout intéressées par les spectacles d’otarie, de dauphins et d’oiseaux. La serre des gorilles ne les intéressa pas non plus alors que, bizarrement, ce furent les lamantins qui eurent le plus de succès avec elles. Elles les trouvaient gracieux malgré leur poids incroyablement élevé. Nous sommes repartis des étoiles plein les yeux de ce lieu qui nous a semblé merveilleux.